Quelle marmite pour un pot au feu ?

Le pot au feu est un plat convivial et complet qui se compose de légumes et de viande. À travers le monde, on dénombre plusieurs variétés de cette recette. On a ainsi le pot au feu espagnol, là la française, japonais et bien d’autres. Toutefois, pour sa préparation vous avez besoin de matériel et pas n’importe lequel, du matériel de qualité. Parmi les plus importants, nous avons la marmite dont le choix doit être bien fait. Découvrons comment choisir le bon matériel pour votre pot au feu.

Le pot au feu, qu’est-ce que c’est ?

Le pot au feu fait partie des recettes phares de la cuisine française. Il faut dire que la recette classique est à base de légumes et de viande de bœuf. Le tout est alors cuit dans un bouillon d’eau aromatisée aux herbes telles que le laurier, le thym ou encore le persil, connu sous le nom de « bouquet garni ».

Découvrir aussi : Quelle écumoire pour un pot au feu ?

Le pot au feu est une recette unique par excellence et à elle seule, elle fait office d’entrée, d’accompagnement et de plat. Il est possible de servir le bouillon au début du repas avec du fromage râpé ou des croûtons de pain. Pour une entrée, celui-ci est très revigorant. Si vous ajoutez à votre pot au feu de l’os à moelle, c’est l’occasion idéale de les proposer à vos convives. Ces derniers pourront ainsi tartiner leurs tranches de pain avec de campagne toastée.

Quelle marmite choisir pour son pot au feu ?

La marmite en fonte ou en terre que nous utilisions autrefois a laissé aujourd’hui sa place à la grande casserole et au faitout. Comme vous le savez, le pot au feu est un plat assez délicieux et copieux, il convient donc d’opter pour un récipient avec un volume considérable. Ce dernier doit être également haut et avoir un fond épais.

Quant à la matière, il est préférable d’opter pour l’inox. En effet, ce dernier n’a aucun impact sur la qualité du bouillon et des aliments. Ce qui n’est bien évidemment pas le cas de tous les matériaux présents dans le commerce. Préférez aussi les couvercles transparents, car ceux-ci vous permettent de surveiller votre plat au feu. Vous saurez ainsi quand c’est bon et qu’il faut arrêter la cuisson.

Parmi les matériaux à éviter, nous avons l’aluminium. Pour ce qui est de la cocotte-minute, il faut noter qu’elle diminue de manière significative le temps de cuisson. Toutefois, le bouillon obtenu est légèrement trouble et la viande est plus filandreuse.

Comment réussir la cuisson d’un pot au feu ?

Pour réussir sa cuisson, vous aurez besoin d’une marmite dans laquelle vous mettrez les viandes. Ajoutez de l’eau tempérée et portez le tout à ébullition. Il faudra ensuite écumer la surface. Maintenant, salez lorsque les écumes auront disparu (par litre d’eau, ajoutez une cuillère à café de gros sel). Essuyez à l’aide de papier absorbant les bords de la marmite. Laissez la cuisson se poursuivre pendant 2 heures et 30 minutes à feu doux et régulier. Votre pot au feu est fin prêt.