Le pot-au-feu fait certainement partie des plats préférés des Français. A l’occasion d’un dîner d’hiver, il se présente comme le repas idéal à partager en famille ou entre amis. Toutefois, il faut noter que plusieurs variantes de pot-au-feu avec de la viande existent à travers le monde. Parmi elles se trouve celle de sanglier. Chacune de ces recettes respecte le principe de base concernant la cuisson. Pour réussir un pot-au-feu au sanglier, certains ustensiles seront nécessaires. Cela est très important dans la mesure où la préparation doit être réalisée dans les meilleures conditions afin d’obtenir le résultat escompté. Zoom sur la recette du pot-au-feu de sanglier.

Les ingrédients

Pour que le plat puisse être savoureux, cuisiner avec trois viandes au minimum est important. Chacune d’elle possède en effet une texture et un goût différent. Pour préparer du pot-au-feu de sanglier, on doit alors obtenir de la viande grasse de sanglier comme les os à moelle, le plat de côtes ou encore le tendron. Outre la viande grasse, on a aussi besoin d’une viande gélatineuse comme le jarret ou la queue. De la viande maigre peut également être utilisée pour la préparation.

Concernant les quantités, il est nécessaire de prévoir environ 200 g de viande sans os par personne ou 350 g avec os. Ensuite, les légumes viennent, comme les poireaux, les carottes, les oignons, les navets, les clous de girofle, etc. Il faut les rajouter au minimum 30 minutes avant la fin de la cuisson.

Puis, on ajoute à l’ensemble le bouquet garni composé de brins de thym ou de feuilles de laurier. On peut accompagner les feuilles de laurier, d’origan, de romarin ou encore de sauge si l’envie d’expérimenter des arômes nous tente. On n’oublie pas également le gros sel et le poivre en grains.

Les viandes, les légumes et les aromates vont s’imprégner de l’arôme des ingrédients restants de manière douce et subtile. C’est pour cela qu’on doit cuire à petits frémissements le pot-au-feu de sanglier pendant plusieurs heures.

Le matériel pour réaliser la recette

Pour la cuisson du pot-au-feu, il est plus pratique d’avoir les ustensiles adéquats en sa possession. Pour cela, on a besoin d’une marmite. Elle servira à faire bouillir l’eau, mais également à cuire les différents ingrédients. La marmite doit être d’une grande contenance. Une cocotte-minute est aussi une alternative pour la cuisson.

Un couteau est important pour la découpe des légumes. La planche à découper est également nécessaire et pratique sur le plan de travail. D’autres ustensiles sont aussi indispensables, comme l’écumoire par exemple pour écumer les ingrédients afin d’obtenir un bouillon clair et limpide. Dans la présentation du plat, cela présente un aspect très important.

Éplucher les légumes est nécessaire. Pour cela, un économe est l’outil approprié. Toutes les recettes de pot-au-feu ne proposent pas les mêmes modes de cuisson. Certains plats sont cuits à basse température au four, à la mijoteuse, au thermomix, ou à Cookéo, etc. Dans tous les cas, s’équiper de la machine adaptée à votre type de préparation est indispensable. Votre choix dépend entièrement de vos attentes, c’est-à-dire à la nature de votre recette.

Les étapes pour cuisiner ce pot-au-feu

Avec de la margarine et un peu d’huile dans une cocotte, il faut faire dorer la viande. Ensuite, ajouter les ingrédients. On n’oublie pas de poivrer et de saler. Puis, on recouvre le tout de 1/3 d’eau et de 2/3 de vin blanc. Porter doucement en ébullition.

À feu doux, on doit laisser cuire pendant deux à trois heures. Les légumes et la viande de sanglier doivent être sortis avant de lier la sauce de cuisson. Après, on remet la viande dans la sauce. Il est important de réchauffer à feu doux le pot-au-feu de sanglier avant de le disposer sur le plat.

Voir aussi les autres recettes avec de la viande