Recettes

Quelle sauce avec le pot-au-feu ?

2 Mins read

Le goût du pot-au-feu varie en fonction de la région dans laquelle on la prépare. C’est un plat traditionnel certes, mais il est possible de modifier légèrement ses ingrédients pour obtenir une saveur plus prononcée ou plus douce. Ce qui fait cette différence, c’est évidemment la sauce qui l’accompagne. Selon la localité, elle peut changer. Mais évidemment, vous pouvez préparer celle qui vous semblera plus ragoutante. Voici alors quelques sauces qui accompagneront à la perfection votre pot-au-feu.

Voir aussi : Quel dessert après un pot-au-feu ?

La sauce tomate

C’est assurément la sauce la plus utilisée pour le pot-au-feu. Elle est facile à réaliser et ne demande aucun ingrédient introuvable. Pour sa préparation, il faudra faire fondre du beurre et ajouter de la farine. Laissez cuire trois minutes environ et pensez à bien mélanger régulièrement. Versez-y le pot-au-feu puis le concentré de tomates. Assaisonnez le tout et laissez mijoter jusqu’à obtenir une bonne concentration.

La sauce gribiche

La sauce gribiche est également assez simple à préparer. Son avantage réside dans la non-cuisson. Il suffit donc de mélanger les ingrédients. Elle offre une saveur aigre qui supprime très bien le côté bourratif des légumes. Il vous faudra de l’huile de tournesol, un œuf dur haché et du persil frisé avec de l’estragon pour les préparatifs. Ajoutez également du vinaigre de cidre et de la moutarde fine pour obtenir le côté aigre. Cette sauce doit être terminée à l’avance et laissée en réserve. Vous l’ajouterez seulement une fois que le pot-au-feu est dressé sur le plat.

La sauce hongroise au raifort

Si vous voulez donner une saveur unique et un parfum alléchant à votre pot-au-feu, la sauce hongroise au raifort est tout à fait recommandée. La préparation commence avec du beurre et de la sauceline de Maïzena de préférence, mais vous pouvez la substituer à la farine. Versez-y du bouillon de pot-au-feu et laissez mariner jusqu’à obtenir une texture béchamel. Ajoutez alors du raifort, selon le goût que vous souhaitez (très piquante ou juste un peu). Il est conseillé de le goûter avant de rajouter du sel. Et attendez pour avoir une bonne concentration.

Dans le même sujet : Est-ce possible de congeler du pot-au-feu ?

La sauce ravigote

Cette préparation ne nécessite également aucune cuisson. En effet, c’est un mélange d’échalote, d’oignons, de ciboulette, de cerfeuil, d’estragon, de persil plat, de câpres et vinaigre de vin, d’huile de moutarde, de sel et de poivre. Pour la concocter, il suffit de hacher, de ciseler et de tout mettre dans un bol pour remuer l’ensemble. Évitez toutefois de mettre trop de sel, car il y en a déjà dans le pot-au-feu. Pour l’huile et le vinaigre, il faudra un dosage de 2/3 -1/3 pour faire ressortir le goût. Il est aussi préférable de se servir d’une moutarde ancienne de Meaux.

La sauce Gigi

C’est une sauce épaisse qui accompagnera avec délice votre pot-au-feu. Celle-ci se sert chaude, donc, il faudra concocter les deux ensembles. Cela permet à la sauce de bien s’imprégner dans la viande, ainsi que dans les légumes. Pour commencer, immergez le veau dans de l’eau, rajoutez du sel, les épices (poivre et paprika), la crème liquide et le concentré de tomates. Servez-vous d’un feu doux et attendez jusqu’à avoir un mélange épais. Ensuite, versez-y les cornichons et servez le plat.